Benjamin Icard, la botte du Volvestre

2018-2019
News
Benjamin Icard, la botte du Volvestre

Publié il y a 1 mois par

Benjamin Icard, la botte du Volvestre

Rugby à XV - Amateurs - Honneur. L'ouvreur fait le bonheur de l'ASM

 

Montesquieu-Volvestre retrouve le chemin du succès. Le buteur, Benjamin Icard n'est pas étranger à ce renouveau.

Henri Cabrol, Jean-Pierre Romeu, Christophe Deylaud, Jonny Wilkinson, Benjamin Urdapilletta ont un point commun, celui d'être des buteurs redoutables dont la précision de leur botte, a fait le bonheur de leur club respectif.

Dans l'anonymat du championnat Honneur, il y a aussi des fines gâchettes. Le club centenaire de Montesquieu-Volvestre peut se flatter d'en posséder une. Il se nomme Benjamin Icard, il est âgé de 27 ans, et lorsqu'il n'enfile pas la tunique brique et ciel de l'ASM flanqué du numéro 10, il travaille à Airbus. Sa passion ovale, elle remonte à l'âge de six ans : «J'ai débuté à l'école de rugby de l'ASM. Je faisais également du foot à Carbonne. Jusqu'en junior, j'ai même eu la double licence. Le foot est une bonne école pour buter. Souvent, en junior, il m'est arrivé de jouer dans la même journée, un match de rugby l'après-midi. Le soir, j'enfilais le maillot de Carbonne.»

Champion de France Honneur

Justement, son pied gauche a fait le bonheur de l'ASM plus précisément lors de la mémorable saison 2010-2011 où le club a été sacré champion de France Honneur face aux Landais de Capbreton (18-11) sur la pelouse de Nogaro. Cette année-là, il avait inscrit 96 points sur la toute la phase éliminatoire dont 25 en seizièmes de finale face à Foix.

Avec Midi-Pyrénées aussi

Cinq ans après, sa botte a été également précieuse à la sélection-midi-pyrénéenne U 26. Elle a contribué à la conquête du titre national face à l'Auvergne sur la pelouse de Mende.

Plus près de nous, Benjamin est actuellement bien inspiré. Lors de la réception de Muret à Jean-Castet, il a inscrit vingt-deux unités sur les vingt-sept de la victoire locale.

Dimanche dernier à Mazères, il a été un des bourreaux de la formation commingeoise. Son gauche a apporté un capital de seize points à l'équipe du capitaine Huillet (score final 26-19).

Dimanche, lors de la venue de la Salvetat-Plaisance, les inconditionnels de Jean-Castet comptent sur la précision de «Benji» pour une troisième victoire consécutive.

Didier Navarre


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter